Tout d'abord, il faut savoir que tout colis arrivant en Nouvelle-Calédonie passe par la douane où il est ouvert, si le contenu du colis n'est pas certifié par un papier annexe (compliqué à établir et cher!).

Ensuite tout produit alimentaire subit un contrôle phytosanitaire. Tout fromage, charcuterie, conserve, etc... est saisi puis détruit. Le territoire est en effet un territoire très protégé. Des bactéries circulant dans ces produits pourraient détruire une partie de l'éco-système calédonien, certaines espèces étant endémiques et non résistantes à nos bactéries européennes.

Le colis que j'ai reçu contenait un morceau de saint-nectaire, du saucisson et un pot de Nutella. Voici ce qui arriva à chacun :

  • le saucisson a été saisi pour être détruit (charcuterie interdite). Voici la feuille que j'ai dû signer :

  • le saint-nec a pu passer car c'était explicitement écrit sur l'étiquette qu'il était fait avec du lait pasteurisé. S'il avait été au lait cru il aurait subi le même sort que le saucisson.
  • Pour le Nutella, c'est passé tranquille. On m'a expliqué que le Nutella était toléré en quantité raisonnable. D'ailleurs les gens qui reviennent en Nouvelle-Calédonie après un séjour en métropole en ont souvent 2-3 pots dans leurs bagages LOL
Il faut savoir que le Nutella est quasi introuvable ici, la marque locale "Biscochoc" ayant une protection de monopole. On trouve de temps en temps en vente dans les supermarchés quelques rares pots de 400g qui disparaissent presque aussi vite qu'ils sont arrivés sur les étalages. Ce n'est pourtant pas le prix qui donne envie d'en acheter. Ici par exemple 2 pots de 400g trouvés le 6 octobre dernier dans un Casino. 790F l'un, soit 6,62€ le pot ou encore 16,55€/kg oO

Autant vous dire qu'on a bien apprécié ce luxe...

Pour conclure, autant vous dire que fromage et charcuterie c'est pas pour moi jusqu'au 21 Juin LOL. On compensera avec tous les bons fruits qu'on a ici.