Carte Hienghène


Les six heures de route pour y aller en partant de Nouméa sont propices à la découverte des paysages de la grande Terre. Par exemple ici : les montagnes de la chaîne centrale


Paysage sur la route

ou encore les mines de Nickel qui, il faut le dire, découpent complètement la montagne en deux, pour mettre à nue cette terre rouge (ici sur la côte Est) :

Paysage minier


Nous approchons alors de Hienghène, et nous nous arrêtons au camping du billet de 500.

Billet de 500 - entrée

Drôle de nom pour un camping me direz vous...et bien pas tant que ça à y regarder de plus près :

Recto du billet de 500 Francs Pacifiques :

Recto 500F

Plage du camping :

rocher billet de 500


Pas très loin de là, d'autres gros cailloux bizarres :

près bilet de 500


Et là, la vue que l'on avait en se levant au camping où nous étions cette nuit-là :

falaise camping

Le lendemain départ tardif pour la cascade de Tao où nous attendait un spectacle magnifique. Pour y aller, nous avons dû emprunter le dernier bac actif en Nouvelle-Calédonie, fonctionnant 24h/24. Ce bac permet de traverser la Ouaième.

Panneau au bac de la Ouaième

Arrivée du bac




Juste après le bac, on a une magnifique vue sur l'embouchure de la Ouaième. Je vous laisse admirer :

Ensuite on continue la route jusqu'à la Cascade de Tao.

Pour monter le chemin longeant la cascade, il faut s'acquitter de 200F.

A partir de là, une petite marche d'un quart d'heure nous permet d'atteindre un certain niveau de la cascade.

Et oui, j'y étais :

Après deux bonnes heures et demi qui m'auront été fatales (voir plus bas), il était temps de redescendre.

Histoire de se raffraîchir, certains et certaines ont même fait un petit gros plouf. Un petit exemple :

Ensuite petit pique-nique tranquille avant de repartir faire la fête ailleurs :)

Soirée très classique donc, avec squattage en règle de la maison de Ferdinand, un infirmier itinérant, actuellement à Hienghène. Le réveil du lendemain fût très rouge.


(Remarquez la marque du short....)

Ce matin, petite marche en solo jusqu'à Hienghène avant le départ avec quelques photos plutôt sympas:

Hienghène

Le sphinx

La poule pondeuse

La mairie de Hienghène...

...avec les trois drapeaux : drapeau kanak, celui de la ville de Hienghène et drapeau français

Drapeau de la ville de Hienghène


J'ai passé la fin du week-end au loft en compagnie de quelques-uns, dont Julien, un lofteur, qui repart pour de nouvelles aventures en Chine. Bon voyage à lui.


Bref un bon week-end de passé. La semaine prochaine, vous aurez droit au récit de mon périple à Maré prévu pour le week-end qui vient...à suivre!