Déjà vendredi soir, hop direct une petite fête et voilà qu'on boit notre 2e apéro même pas 24h après notre arrivée LOL. Du coup on est pas couché super tôt, genre 2h30. Ce qui fait une nuit assez courte puisqu'on avait décidé d'aller courir le lendemain matin.
Donc samedi 9h, chaussures aux pieds nous sommes partis du côté du Ouen Toro. Rythme tranquille, on a un peu de mal à respirer. Il commence à faire chaud et nos poumons ne doivent pas être habitués à cet air si humide. Et comme le Ouen Toro ça grimpe pas mal et qu'on a voulu faire les malins et prenant des chemins, on se retrouve à marcher et à faire des pauses. On aurait été bêtes de pas profiter de la vue. On surplombait plusieures baies de Nouméa. Le ciel était tellement bleu que la mer était super belle. Dommage qu'on n'avait pas d'appareil photo. Tant pis on reviendra. Donc on a fini ce footing tranquille dans les chemins (chemin ressemblant par moment à des passages de la "course des crêtes" pour ceux qui connaissent : racines, pierres, montées très raides) puis par la route pour rentrer. Je mettrai prochainement sur mon blog Run le détail de cette sortie.
Après une bonne douche on est parti faire les courses au Super U, à une quinzaine de minutes de l'IRD. Et là ben, on s'y attendait, mais comme on dit, on a eu mal au cul.... Environ 80€ de bouffe pour une semaine (peut-être qu'on a vu un peu large en pâtes, mais quand même...) pour trois. Et oui la vie est chère...
Après notre premier repas "fait maison" direct sieste. On avait prévu qu'elle ne dure pas trop longtemps histoire d'aller à la plage par le temps magnifique qu'il faisait, mais là c'est le drame. Après avoir maté "L'effet papillon 2" (vraiment pas terrible au passage...), y a eu comme qui dirait "sombrage". On a eu des nouvelles de nous-mêmes que sûr les coup de 17h30 - 18h. Le soleil était couché depuis quelques temps. Tant pis pour la plage :/
Puis un dimanche assez tranquille pour finir le week-end. Le soleil n'était pas trop au rendez-vous, mais ça ne nous a pas retenu pour aller faire trempête de nos petits pieds, histoire de goûter l'eau d'ici.

Finalement il ne s'est pas passé grand chose ce week-end pour nous. Simplement remise en forme et "recalage" horaire.


Bon là il se fait tard (23h30), je n'ai finalement pas le temps de tout vous raconter dans ce billet. La suite demain matin pour moi, tard dans la nuit pour vous.